Départ J+1 semaine, arrivée H-…

9 11 2014

Après une semaine très ensoleillée à Saint-Malo passée à finir leur préparation et répondre aux sollicitations, les 91 skippers de la Route du Rhum 2014, dixième du nom, sont rapidement entrés dans le vif du sujet, avec un départ musclé dimanche dernier à 14h00.

photos-et-videos-les-plus-belles-images-du-depart_4

Le départ de la route du Rhum 2014, dimanche 2 novembre à 14h00. (source:ouest-france.fr)

A l’heure où je publie cet article, la flotte, qui ne compte plus que 68 concurrents, est menée par Loïck Peron sur Banque Populaire VII. Le skipper français mène son maxi-trimaran de 31,5 mètres à toute allure vers Pointe-à-Pitre, la Guadeloupe n’étant déjà plus qu’à moins de 300 miles (un peu plus de 500 km), soit environ une journée de navigation ; Peron devrait couper la ligne d’arrivée cette nuit.

Loick Peron sur Banque Populaire VII, en tête de la Route du Rhum 2014 à moins de 1000 miles de la Guadeloupe.,

Loick Peron (Banque Populaire VII) est actuellement à moins d’une journée de navigation de la Guadeloupe.

 

Une première semaine difficile.

Les marins et les bateaux ont été durement éprouvés depuis le départ : on dénombre jusqu’à présent 23 abandons, généralement sur avarie, et parfois sur blessure. Plusieurs marins ont dû être hélitreuillés, le dernier étant Bob Escoffier (Groupe Guisnel) qui a connu une importante voie d’eau au large de l’Espagne en fin de semaine. En effet, les skippers ont eu droit à un premier coup de vent quelques heures après le départ au passage de la pointe Bretonne, avant d’attaquer la délicate traversée du Golfe de Gascogne. L’écart s’est vite creusé entre les différents bateaux, les maxi-trimarans de la catégorie ultime ayant été les premiers à passer sous l’anticyclone des Açores, une option que semble privilégier une très grande partie des concurrents.

VOILE : Route du Rhum - depart - 02/11//2014

Les multicoques dans la partie Nord de la zone de départ, dimanche 2 novembre 2014 au large de la Pointe du Grouin.(source:ouest-france.fr)

 

Retour sur le départ. 

Ayant eu l’occasion d’aller à Saint-Malo la semaine précédant le départ de la course, et ayant eu l’immense privilège (et je vous le souhaite pour les prochaines fois) de suivre le départ en mer, très bien placé au Sud de la zone réservée à la course, j’ai pu prendre un certain nombre de photos, dont voici un échantillon… (cliquez sur la photo pour agrandir).

La flotte des Class40 dans le port de Saint-Malo, Route du Rhum - Destination Guadeloupe 2014

La flotte des Class40 dans le port de Saint-Malo, jeudi 30 Octobre 2014.

 

François Gabard (Macif), avant le départ de la Route du Rhum 2014.

François Gabart (Macif), vainqueur du dernier Vendée Globe, grand favori de la classe IMOCA.

 

IMG_3186

Dimanche 2 Novembre, 13h50. La flotte des monocoques évolue derrière la ligne de départ, à quelques minutes du coup d’envoi qui sera donné à 14h00.

 

IMG_3187

La flotte des monocoques, derrière la ligne de départ et la foule d’embarcation de suiveurs.

IMG_3189

Départ imminent au large de la pointe du Grouin; au centre, la bouée qui matérialise l’extrémité Sud de la ligne de départ.

IMG_3194

Quelques secondes après le top départ, la flotte s’élance. Les paquebots de la compagnie Britanny ferries accompagnent les premiers multicoques, au Nord de la zone de départ. Le meilleur départ est pris par Sidney Gavignet (Musandam – Oman Sail). Les petites taches noires dans le ciel, ce ne sont pas des mouches ou des oiseaux mais bien des hélicoptères, pour filmer la flotte.

 

IMG_3195

La flotte des monocoques s’élance également, Tanguy de Lamotte (Initiatives Cœur) en tête.

 

IMG_3197

En arrière plan à gauche, les multicoques. Au premier plan, les monocoques de la classe IMOCA, Vincent Riou (PRB) et Tanguy de Lamotte (Initiatives Coeur) en tête, suivis de Jérémy Beyou (Maître Coq), Marc Guillemot (Safran) et François Gabart (Macif). En retrait à droite, les class40.

 

IMG_3198

Quel est l’avantage de prendre un bon départ ? Ne pas être freiné par les vagues créées au passage des premiers voiliers et de l’armada des bateaux spectateurs.

 

IMG_3200

Bertrand de Broc (Votre Nom autour du monde, à gauche grande voile noire) et Louis Burton (Bureau vallée), skippers de bateaux 60 pieds moins récents, complètent la flotte des IMOCA, suivis des premiers class40.

 

IMG_3203

Les skippers filent droit vers le grain, ce qui nous donnent de belles image, et un petit coup de vent supplémentaire pour les concurrents.

 

IMG_3204

En arrière plan, les concurrents de la classe Multi50. Au premier plan, Armel Tripon (For humble heroes).

IMG_3205

Derrière, la flotte des Class40.

 

IMG_3210

Après le passage du grain, à hauteur de Saint-Malo, la flotte des IMOCA.

 

IMG_3212

Louis Burton (Bureau Vallée) et Tanguy de Lamotte (Initiatives Cœur).

 

IMG_3225

Vincent Riou (PRB) à hauteur de François Gabart (Macif). Le vent a légèrement tourné de Sud-Ouest à Ouest, ce qui va contraindre certains concurrents à virer de bord pour passer la bouée à Fréhel.

 

IMG_3236

Vincent Riou (PRB), déjà vainqueur du Vendée Globe en 2005, et de la transat Jacques Vabre en 2013, est bien parti pour jouer les grands rôles dans cette Route du Rhum. Hélas, la suite de la course est moins réjouissante pour lui: après avoir suivi de près François Gabart pendant les premiers jours de course, une avarie sur la cloison de barre d’écoute le contraint à rentrer sur Port-la-Forêt (29) où il choisit d’abandonner la course.

 

IMG_3244

Vincent Riou s’aligne sur cette édition de la Route du Rhum avec le même monocoque qu’il y a quatre ans, mis à l’eau en 2010 comme le Maître Coq de Jérémie Beyou (qui n’est autre que l’ex-Banque Populaire d’Armel Le Cléac’h, deuxième du dernier Vendée Globe, qui était à l’origine le Foncia de Michel Desjoyaux pour la Route du Rhum 2010). Le monocoque IMOCA le plus récent de la flotte est le Macif de François Gabart, mis à l’eau en 2011.

 

IMG_3245

François Gabard et Vincent Riou, déjà les plus rapides, à quelques miles du cap Fréhel que le skipper de Macif passera en tête, après les mutlicoques de la catégorie Ultime.

 

IMG_3247

Lalou Roucayrol (Arkema Région Aquitaine), skipper de la classe multi50, passe la bouée du cap Fréhel. C’est Lionel Lemonchois (Prince de Bretagne) qui a passé le Cap en toute première position suivi par Sidney Gavignet (Musandam – Oman Sail) et Thomas Coville (Sodebo Ultim’)

 

IMG_3254

Le Cap Fréhel.

IMG_3255

La foule massée sur les hauteurs du Cap Fréhel.

 

Voilà pour les photos, il y en aura peut-être d’autre plus tard, je n’ai pas eu le temps de toutes les mettre. Les arrivées vont vraisemblablement se succéder à Pointe-à-Pitre à partir de lundi. Si la victoire ne devrait pas échapper à Loick Peron, la bataille fait rage pour les places d’honneur. Les leaders des IMOCA et des multi 50 quant à eux ont dépassé la mi-parcours et des duels se déroulent pour les premières places, entre François Gabart (Macif) et Jérémie Beyou (Maître Coq) pour les IMOCA, et entre Erwan le Roux (Fenetréa-Cardinal) et Lalou Roucayrol (Arkema Région Aquitaine). Du côté des Class40 et de la catégorie Rhum, le chemin est encore long, mais les hiérarchies commencent à s’établir.

Julien BEHAGHEL

 


Actions

Informations



Laisser un commentaire




business of gfe |
Journal de Ludi, prof de fi... |
Equipes de France junior d'... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ARM-NT
| tha east stream
| titineturf