Nouvelles photos…

29042011

Merci à ceux qui visitent encore ce blog. Dimanche dernier (24 Avril), cela faisait 5 mois que Marc avait franchi la ligne d’arrivée de la Route du Rhum – la Banque postale 2010, après 24 jours, 3 heures, 15 minutes et 23 secondes de course, soit le 35e temps en class40. Vous avez été nombreux à suivre le départ devant votre télévision ou sur internet, et quelques uns ont même eu le courage (ou la chance, ça dépend des conditions) d’y assister, sur la côte, ou sur les bateaux accompagnateurs. Certains étaient donc aux premières loges pour suivre les premiers miles de Marc, et ont pu prendre de belles photos, qui nous sont revenues par la suite. En voici une nouvelle série…

dsc0241copie.jpg

dsc0242copie.jpg

dsc0244copie.jpg

dsc0245copie.jpg 

dsc0286copie2.jpg

dsc0287copie.jpg

dsc0288copie.jpg

 

Mis à part ça, l’actualité de la course au large est donc marquée par la fin de la Barcelona World Race 2010-2011, remportée par Jean-Pierre Dick et Loick Peron sur Virbac Paprec 3. A cette date, il ne reste plus qu’un seul bateau en course, il s’agit de We are water, skippé par les espagnols Jaume Mumbru et Cali Sanmarti, un bateau mené auparavant depuis sa mise à l’eau en 2000 par le suisse Bernard Stamm, 9e du Rhum 2010 en class40, skipper expérimenté qui a déjà fait plusieurs tours du monde avec ce 60 pieds IMOCA. Autant dire que le bateau connait bien la route…

Jaume Mumbru et Cali Sanmarti, sur We are water, essuient des conditions météo dificiles durant leur remontée de l'Océan Atlantique. A cette heure, ils sont les seuls concurrents de la Barcelona World Race encore en course.

21 Avril 2011 : Jaume Mumbru et Cali Sanmarti, sur We are water, durant leur remontée de l’Atlantique.  

Sinon, le retour des beaux jours coincide avec le retour des courses et régates de Printemps, parmi lesquelles notament le Spi Ouest France, qui s’est tenu sur durant le week-end pascal, dans la baie de Quiberon. Les 476 concurrents ont pu jouir d’une très belle météo.  

Les voiliers du Spi Ouest France - Intermarché 2011, dans la baie de Quiberon.

Les bateaux du Spi Ouest France – Intermarché 2011 dans la baie de Quiberon. (crédit: Didier Ravon)

Enfin, une très bonne nouvelle pour Armel Le Cléach, deuxième de la route du Rhum 2010 en classe IMOCA. Il vient de trouver un nouveau sponsor et un nouveau bateau pour s’assurer de continuer la course au large dans sa catégorie, avec en vue une participation au Vendée Globe 2012. Le skipper breton, qui reste l’un des meilleurs skippers du moment (2e du dernier Vendée Globe derrière Desjoyaux, vainqueur de la Solitaire du Figaro l’été dernier…), sera sponsorisé par Banque Populaire et skippera… le dernier Foncia de Michel Desjoyaux, mis à l’eau en Septembre 2010, utilisé pour le Rhum et qui a subit un démâtage lors de la Barcelona World Race.

Armel Le Cléac'h, deuxième de la Route du Rhum - la Banque postale 2010 en IMOCA.

Armel Le Cléac’h peut sourire, le Vendée Globe 2012 se profile avec de belles ambitions. (crédit: Thierry Martinez)

Un gros client à la victoire pour le Vendée Globe a donc pu déposer son dossier d’inscription. La date précise du départ de cet évenement hors normes est déjà connue: ce sera le 10 Novembre 2012, et une fois n’est pas coutume, il s’agira d’un Samedi. Mais avant ça, nous aurons encore beaucoup d’occasions de vibrer aux exploits des coureurs du large, avec entre autre, en Novembre 2011, la Transat Jacques Vabre (traversée de l’Atlantique en double) et dès Octobre 2011, la mythique Volvo Ocean Race, tour du monde par étapes en équipage sur monocoques de 70 pieds, à laquelle Franck Cammas et ses futurs équipiers se préparent sur Groupama 4

Julien BEHAGHEL




Ils arrivent !

6042011

Ce blog, conçu à l’origine pour la participation de Marc à la Route du Rhum, est quelque peu en train de se muter en site s’information sur l’actu de la course au large, mais je ne fais que raconter la suite des exploits des skippers qui ont participé aux côté de Marc au Rhum 2010. 

Lundi 4 Avril, Virbac Paprec 3 vient de franchir la ligne d'arrivée vers 12h00, et Jean-Pierre Dick et Loick Peron se préparent à fêter leur victoire à Barcelone.

 Lundi 4 Avril, Virbac Paprec 3 vient de franchir la ligne d’arrivée de la Barcelona World Race vers 12h00, et Jean-Pierre Dick et Loick Peron se préparent à fêter leur victoire à Barcelone.

On ne peut passer sous silence en effet l’arrivée des vainqueurs de la 2e édition de la Barcelona World Race, tour du monde en double sur monocoque 60 pieds IMOCA avec droit à l’escale. Très belle victoire pour Jean-Pierre Dick et son co-skipper de luxe, Loick Peron ! Les deux skippers français ont mené Virbac Paprec 3 à la victoire, un tour du monde effectué en 93 jours, 22 heures, 20 min et 36 secondes, avec tout de même deux escales techniques: une à Recife au Brésil et une autre à Welligton en Nouvelle-Zélande. La victoire est belle, surtout si l’on considère le niveau assez élevé des participants à cette 2e édition de la Barcelona, avec des adversaires comme Michel Desjoyaux (Foncia), ou encore Jean Le Cam (Président) et Kito de Pavant (Groupe Bel).

Lundi 4 Avril, l’accueil réservé aux vainqueurs était de taille, les quais du port de Barcelone étant couverts de centaines de spectateurs, le maire de la ville en tête, qui a remis symboliquement aux skippers les amarres qu’ils lui avaient confiés le jour du départ. 

Jean-Pierre Dick et Loick Peron, vainqueurs de la Barcelona World Race, à leur arrivée sur les pontons du port de Barcelone.

 Jean-Pierre Dick et Loick Peron, vainqueurs de la Barcelona World Race, à leur arrivée sur les pontons du port de Barcelone.

Hier matin, l’équipage de Mapfre en a terminé, après plus de 94 jours de navigation. Belle deuxième place pour Iker Martinez et Xabi Fernandez, qui illustre le bon bilan global des équipages espagnols sur cette Barcelona World Race. Mais n’oublions pas que si les deux premiers sont arrivés, la course n’est pas terminée pour 8 autres équipages; la troisième place du podium est encore en jeu, entre les équipages de Renault Z.E et Estrella Dream.

Nouvel essai et nouvel échec pour Thomas Coville, qui a manqué le record du Tour du monde en solitaire sans escales pour 3 jours.

Nouvel essai, et nouvel échec pour Thomas Coville, qui a manqué le record du tour du monde en solitaire pour 3 jours.

D’autre part, Thomas Coville est de retour à la Trinité-sur-mer, après sa tentative de record du tour du monde en solitaire en multicoque et sans escale, tentative qui a échouée pour 3 jours, 10 heures, 43 minutes et 26 secondes, après plus de 61 jours de navigation. Néanmoins, les habitants de la Trinité lui ont réservé un accueil triomphal, digne d’une victoire (il a même dû sabrer le champagne), car ce qu’a réalisé le marin 3e de la Route du Rhum 2010 est quand même une performance à part entière! Il a certes manqué le record mais a effectué un tour du monde avec une vitesse moyenne plus importante que Francis Joyon, ayant été contraint par les aléas de la météo de suivre un parcours plus long. Rappelons au passage qu’il n’est que le troisième skipper à boucler un tour du monde en multicoque en solitaire et sans escales, après Joyon et Elen MacArthur, l’anglaise qui avait aussi établi un record en 2005 sur Castorama, le trimaran utilisé par Philippe Monet lors de la Route du Rhum 2010.

Julien BEHAGHEL







business of gfe |
Journal de Ludi, prof de fi... |
Equipes de France junior d'... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ARM-NT
| tha east stream
| titineturf